Comment bien étudier ? 4 conseils pour répéter ses cours efficacement

Comment bien étudier ? Voilà une question qui revient souvent chez les parents ou les élèves. Je vous livre ici 4 conseils qui fonctionnent à tous les coups. Ces conseils que j’ai sélectionnés, je les tire de différents études en neurosciences, de plusieurs livres et surtout de ma pratique. Je vous propose ici 4 conseils simples et applicables facilement, qui ne nécessitent ni matériel, ni logiciel mais qui respectent le fonctionnement cérébral. Ces conseils sont utiles quels que soit la matière à étudier et permettent de « rentabiliser » le temps d’étude.

Lorsque les élèves doivent étudier un cours, ils font ce que l’école ou les parents demandent : Répéter. Il faut répéter ses cours pour les étudier. Les élèves répètent parfois longtemps mais arrivés devant leurs feuilles, l’information n’est plus en mémoire. Parfois, ils répondent aux questions mais après l’interro, tout est parti ! Alors comment répéter de manière efficace ? ça, ni l’école ni les parents ne semblent avoir la réponse. Cet article vous aidera à optimiser vos répétitions pour garder l’information plus longtemps en mémoire.

Conseil n°1 : Pour bien étudier, testez-vous souvent pendant le temps de l’étude

Najoua batisConcrètement, prenons un exemple. Disons que le temps d’étude est de 30 minutes et votre ado doit étudier des mots de vocabulaire en néerlandais. Plutôt que d’étudier une liste de mots et puis de les répéter à la fin, il est prouvé que répéter souvent est plus efficace. Ainsi, étudier pendant 5 minutes puis répéter ce qui a été retenu. Ensuite, la même chose pendant 5 minutes  et répéter les mots étudiés, etc. Plutôt que d’avoir étudier tous les mots et les répéter une fois à la fin, la tâche est divisée et la répétition aussi.

En résumé : Mieux vaut répéter ce qui a été étudié toutes les X minutes que de répétez en 1 fois toute la leçon à la fin de l’étude.

Conseil n°2 : Pour bien étudier, variez les répétitions

Najoua batisEn appliquant le premier conseil, la matière sera « réactivée » plusieurs fois pendant le temps d’étude, ce qui facilitera son intégration en mémoire. Pour augmenter cette intégration, je vous recommande de varier les répétitions. Par exemple, si je reprends l’exemple du vocabulaire, l’élève pourra répéter les mots à haute voix, répéter les mots en les écrivant, répéter les mots en les mimant, etc. Ne lésinez pas sur la créativité. Plus les modalités d’entrées sont diversifiées (visuelles, auditives, sensorielles, etc.), plus l’information est retenue. De plus, cela apporte une touche amusante à l’étude surtout si la répétition de fait en chantant, en rappant ou en mimant… N’oubliez pas que l’étude peut être anxiogène et que le jeu et le rire diminuent voire annulent cette anxiété…

En résumé : Répétez uniquement dans sa tête ne suffit pas, il faut répéter différemment pour mieux retenir l’information en mémoire

Conseil n°3 : Pour bien étudier, créez des questions

Vous tenez bien compte des conseils 1 et 2, vous répéter la matière au fur et à mesure de votre étude et vous variez les répétitions. Si je reprends ma liste de mots de vocabulaire à étudier en 30 minutes, ce que vous devez faire c’est créer des questions pour retrouver l’information dans votre mémoire.

Najoua batisPar exemple : au lieu de dire « hond = chien », il est pertinent de créer des questions orales ou écrites avec le mot manquant : En néerlandais si l’élève comprend « De …. van Kuifje heet Milou » ou en français si l’élève a plus de difficultés en néerlandais  « Le …. de Tintin s’appelle Milou ». Le plus important étant d’obtenir la réponse « hond » et d’obliger l’élève à retrouver l’information dans sa mémoire. Sur une liste de 20 mots de vocabulaire, mon conseil est de permettre à l’élève de créer des questions pour les 5 plus difficiles pour lui-elle. Cet exercice permettra de répéter les parties les plus difficiles en obligeant l’élève à créer les questions. Cela fonctionne pour n’importe quel cours.

En résumé : Invitez l’élève, au fur et à mesure de l’étude à créer des questions pour l’obliger pendant les répétitions à retrouver les informations dans sa mémoire

Conseil n°4 : Pou bien étudier, oubliez !! (Avant de re-répéter)

comment bien étudierC’est le conseil le moins intuitif. Souvent, des élèves me disent qu’ils répètent leurs leçons pendant des heures. Or, aussi paradoxal que ça puisse paraître, pour se souvenir, il est utile d’oublier. Pourquoi ? La mémoire répond à une courbe souvent appelée la courbe de l’oubli. Lorsque les 30 minutes d’étude sont écoulées, plutôt que de dire à votre enfant de continuer à étudier, laissez-le oublier…Après 1 heure, il-elle pourra répéter de nouveau le contenu de son étude. Ensuite, le lendemain matin, puis quelques jours plus tard. En d’autres termes, juste après un apprentissage, il est important de laisser peu de temps (quelques heures à 1 jour) avant de répéter. Après, les moments de répétitions peuvent être espacés.

En résumé : Après le temps d’étude, laissez passer 1 heure avant de répéter puis 1 jour, puis 3/4 jours, puis 1 semaine, etc. L’information sera beaucoup mieux retenue en respectant la courbe de la mémoire

Exemple d’un plan d’étude efficace pour une étude d’1 heure (quelle que soit la matière à étudier)

=> Toutes les 10 minutes, arrêtez l’élève et lui demander de répéter ce qu’il a retenu jusque là 

=> A chaque moment de répétition, demandez à l’élève de répéter différemment. A 10′ ce sera une répétition à haute voix, à 20′ ce sera par écrit, à 30′ ce sera en chantant, à 40′ en mimant, à 50′ en dessinant… 

=> Au fur et à mesure des répétitions, demandez à l’élève, surtout pour les parties les plus difficiles pour lui-elle, de créer des questions. Il-elle se posera les questions au fur et à mesure. 

=> Au bout des 60 minutes, arrêtez l’étude. Il ne sert à rien de continuer des heures. L’élève pourra se changer les idées avant d’étudier une autre matière. Dans tous les cas, il sera nécessaire de répéter 1 heure plus tard. Puis quelques heures plus tard ou le lendemain, puis quelques jours plus tard, etc. Espacer les moments de répétitions augmentera la qualité de l’étude et le maintien de l’information en mémoire

najoua batis

J’espère que cet article vous aura donné des pistes simples et efficaces pour optimiser le temps d’étude. Pour plus d’infos et de conseils, je peux vous recevoir avec votre enfant ou ado en consultations individuelles les mardis et mercredis au centre Péda-GO que j’ai co-fondé et que je co-dirige, à Uccle (Avenue Montjoie 1). Pour redonner aux enfants et aux ados le goût d’apprendre!