Najoua batis

SPÉCIAL EXAMENS #1 Le mental

Petite vidéo qui pourra aussi vous aider 😉

Najoua batis

La préparation mentale : Tout le monde sait à quel point les périodes d’examens sont des périodes intenses à tous les niveaux. Les périodes d’examens sont des épreuves (elles s’appellent d’ailleurs souvent comme ça)  importantes qui nécessitent avant toute chose, une préparation mentale.

Pendant cette période, les apprenants sont soumis à un stress important, à de la démotivation, à des évaluations,  à de la fatigue physique et mentale… sans oublier la pression parentale, scolaire, sociale, ….

Chers parents, soyez des coachs pour vos enfants pendant cette période !

Ces apprenants qui vont devoir passer toute une série d’épreuves ont parfois besoin d’un coach, de quelqu’un qui va les guider, les soutenir, les encourager. Tel un sportif pendant une période de compétition. N’importe qui qui a fréquenté le monde du sport sait que derrière tout compétiteur, il y a un entraîneur qui peut être dur, qui peut être ferme, mais qui est là et qui fait son job : coacher.

Ce job de coach devrait selon moi être fait par les professeurs mais nous savons que les professeurs ne prennent que rarement ce rôle, voire jamais. Mais c’est un autre débat. Vous, parents, êtes aux côtés de vos enfants pendant toute cette période. Même si vous avez fait appel à des aides extérieures, à des profs particuliers ou des pédagogues comme moi, c’est vous qui passez le plus de temps avec vos enfants, c‘est donc aussi vous qui devriez pouvoir avoir des pistes pour les coacher, les aider, les accompagner.

La préparation mentale aux examens

C’est une étape très négligée mais primordiale. Comment le faire ? La préparation aux examens est d’abord une préparation mentale à la réussite, ou à tout le moins à la « bataille ». Vous pouvez prendre un temps avec votre enfant pour utiliser ces outils qu’on a pas l’habitude d’utiliser avec des enfants ou des ados.

La visualisation

Installez-vous avec votre enfant/ado et demandez-lui de visualiser les points qu’il souhaite obtenir dans son bulletin, pour chaque examen. C’est un exercice que je pratique beaucoup. La dernière fois, tout récemment, j’étais en face d’un ado complètement réfractaire à l’idée de réussir. Je lui ai demandé de faire comme s’il avait son futur bulletin en main, de l’ouvrir, et de me dire ce qu’il y avait dedans. Bien entendu, je lui ai dit qu’il avait avalé les pilules magiques et qu’il avait tout réussi. Après m’avoir regardé comme une femme mi-folle mi-raisin sans raison, il a ouvert le bulletin et avant de parler, il a souri. Je dois dire que ça m’a fait chaud au cœur. Il a lu les remarques imaginaires du bulletin imaginaire, il souriait après 45 minutes d’un visage fermé. La visualisation apporte une forte émotion positive. Cet exercice ne fait de mal à personne. Demandez à votre enfant de visualiser les notes qu’il espère, visualisez avec lui.

La projection

La projection ressemble très fort à la visualisation. Je les différencie toutefois parce que pour moi, dans la projection, il y a une dimension en plus : l’émotion, un puissant moteur. Demandez à votre enfant comment il se sentira quand il recevra son bulletin avec les résultats espérés, quand il aura réussi ses examens ? Amenez-le à verbaliser ses émotions, à vivre la réussite, à se projeter dans un futur positif. Trop souvent, avant même d’avoir commencé les examens, les apprenants (surtout les ados) sont défaitistes : je n’y arriverai pas.  Se projeter dans la réussite et des émotions positives font du bien au cerveau, à la motivation et au cœur!

Les affirmations positives

Si ça vous parait absurde, j’en suis désolée. Chaque matin, chaque moment où je suis dans les transports, chaque instant où je ne veux pas être sur mon téléphone, je me concentre sur mes objectifs. Je me les répète à longueur de journée, je me focalise dessus. Je me dis que j’ai les capacités de faire telle chose ou que j’arriverai à faire telle autre chose. Aidez votre enfant à faire de même, tous les matins, tous les soirs.

J’entends d’ici des parents me dire : ils auront de la déception, voilà ce qu’ils ont à perdre. Ce à quoi je réponds qu’il ne suffit pas de visualiser et de se projeter, il faut mettre en place les moyens de la réussite. Si effectivement, malgré cela, les résultats ne sont pas obtenus, il y a toujours la satisfaction d’avoir tout donné. On ne peut pas tout contrôler, on ne peut pas savoir si l’examen sera facile ou pas, on ne peut pas savoir si l’apprenant sera en bonne forme le jour j mais on peut tout faire pour que l’apprenant soit prêt mentalement à affronter cette période. Autrement dit, chers parents, agissez à fond sur les paramètres que VOUS pouvez contrôler.

La stratégie

Un objectif reste un joli rêve tant qu’il n’a pas de plan. Mettez en place un plan d’action. N’attendez pas la veille des examens pour ouvrir les yeux et googler « méthodes de travail ». Dans cette série d’articles « SPÉCIAL EXAMENS »; je vous propose de mettre en place un plan d’action qui implique la gestion du temps, l’organisation de l’espace, la gestion du stress, l’attention ou encore les révisions.

Si vous désirez des conseils pour étudier le vocabulaire pour un cours de langue, travailler les temps primitifs en néerlandais,des conseils pour bien répéter les leçons, des techniques pour mémoriser les planètes en s’amusant, retenir à long terme, ou encore apprendre une leçon, consultez mon blog pédagogique!

N’hésitez pas à consulter ma série d’articles et de conseils « Spécial examens » pour devenir le super parent coach durant cette période : #2 le corps #3 l’organisation de l’espace #4 le stress

Najoua batis

J’espère que cet article vous aura donné des pistes pour préparer mentalement votre enfant ou ado aux examens. Pour plus d’infos et de conseils, je peux vous recevoir avec votre enfant ou ado en consultations individuelles les mardis et mercredis au centre Péda-GO que j’ai co-fondé et que je co-dirige, à Uccle (Avenue Montjoie 1). Je suis psychologue agréée par la Commission belge des psychologue. Vous pouvez obtenir un remboursement partiel auprès de certaines mutuelles en Belgique.Ensemble, retrouvons le goût d’apprendre!