Les temps primitifs en néerlandais : 5 étapes pour les travailler

Les temps primitifs en néerlandais…de la première à la sixième secondaire, ces temps primitifs et ces verbes irréguliers reviennent encore et toujours. A chaque fois, les élèves les redécouvrent, comme s’ils n’avaient jamais été étudié! Et si on faisait autrement ? L’utilisation d’outils pédagogiques et de méthodes de travail coûte du temps, mais ce temps investi sera un gain d’énergie énorme au moment des interros ou des examens.

Régulièrement confrontée à des apprenants en difficulté en néerlandais, je fais toujours les mêmes constats : manque de vocabulaire, peu ou pas de connaissance de la grammaire et les temps primitifs irréguliers sont un vague souvenir. Le souvenir d’une longue liste à la fin du cours.

Dans l’étude des temps primitifs en néerlandais il y a un double piège : (1) il faut étudier la traduction « regarder = kijken » ET (2) étudier la conjugaison irrégulière du verbe « keek-gekeken ». Bien souvent, pour ne pas dire systématiquement, ces deux étapes sont mélangées, si bien qu’un élève pourra conjuguer correctement « zwegen » mais n’aura aucune idée de ce que cela veut dire… Ces deux étapes d’apprentissage doivent être distinguées si vous désirez avoir une étude efficace de ces temps primitifs.

Dans un précédent  article, je vous donnais des pistes pour étudier le vocabulaire d’une langue. Je reprendrai quelques étapes de cet article. Ici aussi, je me baserai sur les fiches pour étudier les temps primitifs en néerlandais.

Les temps primitifs en néerlandais : Stop aux listes (et oui encore…)

temps primitifs néerlandaisComme pour l’étude du vocabulaire, les longues listes sans fin sont contre-productive. Une étape de réappropriation est nécessaire. Les listes surchargent le cerveau d’informations. De plus, l’attention s’éparpille sur la feuille sans savoir où s’accrocher réellement. Il suffit d’observer les apprenants pour constater qu’ils lisent et répètent les temps, ligne après ligne, en regardant alternativement la feuille et le plafond. Mais avant de jeter les listes à la poubelle, nous allons nous en servir un peu plus loin.

Temps primitifs en néerlandais : 1 Reprendre les fiches de verbes (et les compléter)

temps primitifs en néerlandaisDans l’article « Les fiches pour réviser : 10 conseils pour étudier du vocabulaire » je vous proposais de réaliser des fiches de couleur différente selon qu’il s’agisse d’un mot, d’un adjectif ou d’un verbe. Je vous invite donc à prendre vos fiches « verbes » et les compléter avec la même méthodologie. Cette étape est essentielle. Il faut que vous arriviez à une sorte de fichier avec les verbes en français d’un côté et en néerlandais de l’autre côté.

Temps primitifs en néerlandais : 2 Commencer par étudier la traduction des verbes

Les apprenants s’illusionnent beaucoup en pensant pourvoir étudier plein de choses en même temps. Pour ceux qui y arrivent, tant mieux. Pour les autres, c’est-à-dire la majorité, nous ne traitons pas facilement un grand nombre d’informations en même temps. Nous sommes obligés de sélectionner. Notre cerveau « sacrifie » donc une partie de son attention pour nous aider à nous concentrer. La première étape est donc l’étude de la traduction des verbes avant l’étude des conjugaisons irrégulières. N’hésitez pas à suivre mes conseils pour bien répéter.

Temps primitifs en néerlandais : 3 Commencer par inscrire la règle générale et les exceptions

Cela peut paraître bidon comme conseil mais j’ai vu des apprenants étudier des listes de verbes irréguliers puis se retrouver devant leur interro avec des verbes irréguliers et des verbes « normaux ». Je revois en écrivant ces lignes l’air scandalisé que les apprenant prennent en me disant « le prof nous fait étudier des verbes irréguliers et il nous donne des verbes réguliers! ». Quel scandale…

Inscrivez la règle générale sur une grande fiche ou une grande feuille en veillant à respecter toujours la même règle : une information par fiche. Ce qui signifie que les exceptions (du type « Fanny Koq Prend Son Thé Chaud ») iront sur une autre fiche. De même que les participe passé qui ne prenne pas de « ge » (les verbes qui commencent par « be-ge-er-ver-ont » (les « bégayeurs verront », on ne sait pas ce qu’ils verront mais en tout cas ça permet de se souvenir de cette règle).

A ce stade, vous devriez avoir 3 fiches au moins : La règle générale (radicale + DE ou DEN), les exceptions avec les lettres (radical qui se termine par FKPSTC + TE ou TEN) et les verbes qui commencent par BE-GE-ER-VER-ONT (qui ne prennent pas « ge » dans le participe passé). Vous pouvez  ajouter autant de fiches que nécessaires, l’idée est que vos fiches (roses dans mon cas) regroupent les grandes règles.

Temps primitifs en néerlandais : 4 Regrouper les informations

Ces listes, en plus d’être indigeste, sont par ordre alphabétique 95% du temps. Elles commencent par « bakken-bakte(n)-gebakken-cuire » et termine par « zwijgen-zweeg/zwegen-gezwegen-se taire ». Si ça vous rappelle quelque chose, c’est normal, les cours n’ont presque pas changé. J’avais la même liste lorsque j’étais en secondaire, il y a (plus de)…20 ans!! Je n’avais aucun mal à étudier cette liste et je devais être la seule de ma classe. Ce que j’avais intuitivement compris c’est que, pour arriver à étudier les temps primitifs en néerlandais, il fallait avant tout trouver les points communs entre les verbes irréguliers. La liste alphabétique ne sert pas à grand chose dans la mémorisation. Votre job ici est de regrouper les verbes qui se ressemblent. 2 possibilités : soit vous faites ce travail de recherches de verbes dans vos fiches créées en regroupant celles qui présentent des similitudes soit vous vous référez à cette liste trouvée sur le site nlfacile.com. Cette liste identifie 16 groupes de verbes qui « vont ensemble ». C’est de ça qu’il s’agit. Regrouper les informations qui peuvent l’être. Une fois que vous avez vos groupes de verbes irréguliers, passez à l’étape suivante.

Temps primitifs en néerlandais : 5 Dégager les grandes règles et les inscrire

Comme je vous le disais, sur le site nlfacile.com,le travail est déjà fait en grande partie. Mais ce n’est pas fini. Ce site identifie 16 règles à l’intérieur des verbes irréguliers. Il se peut que dans vos listes ou celles de vos enfants, il y en ai moins. Je ne vais donc pas toutes les parcourir avec vous, juste vous donner des pistes pour les étudier.

La règle des verbes comprenant « IJ » ==> EE/E: kIJken, bIJten, etc.

La règle des verbes qui comportent un « I » ou un « E » ==>O : zIngen ou zwEmmen

La règle des verbes qui comportent « IE » ou « UI » ==>OO/O : bIEden ou rUIken

La règle des verbes avec « EN » ==>ACHT : denken, brengen, etc.

La règle des verbes avec un « O » ou « OE » ==>OCHT : kOpen, zOEken

Ensuite, vous pouvez simplement classer vos verbes dans les différentes catégories comme ça :

Si cela n’est pas suffisant, vous pouvez ajouter une étape supplémentaires qui consiste à créer une fiche pour chaque verbe, avec le verbe conjugué :

Au final, vous devriez avoir, pour chaque groupe de verbes, différentes combinaison du style :

A ce moment-là, pour étudier, je vous invite à déstructurer-restructurer vos fiches. Mélangez-les, chercher les correspondance, entraînez votre mémoire à jongler du français vers le néerlandais et inversement. Lorsque vous trouvez la traduction, cherchez les temps primitifs en fonction des règles que vous avez repérées et apprises.

najoua batis Najoua batis

J’espère que cet article vous aura donné des pistes simples et efficaces pour travailler les temps primitifs. Pour plus d’infos et de conseils, je peux recevoir, votre enfant ou ado en consultations individuelles les mardis et mercredis au centre Péda-GO que j’ai co-fondé et que je co-dirige, à Uccle (Avenue Montjoie 1). Ensemble, retrouvons le goût d’apprendre!